COVID-19: toutes les actuelles informations sur les retards et restrictions ici.

← Revenir à la rubrique Trucs et astuces.

Comment organiser le travail à distance depuis chez soi ?

Si travailler à la maison est le rêve de certains, d'autres le redoutent. Le travail à distance est un mode de fonctionnement en plein essor. Comment télétravailler? Quelle est la meilleure organisation ? Comment, depuis chez soi, rester tout aussi performant qu'au bureau? Heureusement, avec les bonnes astuces, tout s'éclaircit !

Organisation et télétravail font bon ménage

travailler à distance

Qu'est-ce que le télétravail exactement ? Cela consiste à effectuer depuis chez soi les tâches que l'on effectue normalement au bureau. Exigence ou accord avec l'employeur, le home office est organisé parfois sur un ou deux jours hebdomadaires pendant lesquels le salarié n'a pas à se déplacer dans son entreprise. Celui-ci peut alors continuer ses missions depuis son domicile.

L'organisation passe en premier par un bon équipement. On pense immédiatement à un ordinateur portable mais aussi à un smartphone, voire à une bonne connexion au web. Souvent, le travail se fait d'ailleurs sur un environnement numérique de travail sécurisé. Ensuite, tout est question de méthode et de planification des tâches.

Organisation du télétravail : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Les deux principaux inconvénients du télétravail sont l'absence d'un emploi du temps cadré et la solitude puisque les collègues ne sont pas présents physiquement. Cependant, les avantages à travailler en home office sont nombreux ! Parmi eux :

  • Moins de fatigue (notamment car moins de transport et moins de bruit).
  • Des économies sur les déplacements (transport en commun ou essence), sur les modes de garde (possibilité d'échapper aux frais de garderie des enfants avant et après l'école) et même souvent sur les déjeuners (manger chez soi coûtant moins cher qu'au restaurant).
  • La possibilité de gérer son emploi du temps au cours de la journée en fonction des petites exigences liées à sa vie personnelle (lancer une machine à laver, passer un coup de fil à son banquier...).

Créer une ambiance propice à l'organisation du télétravail

Mais alors, comment bien travailler en home office ? Tout repose sur une organisation efficace. Il est important d'identifier un lieu spécifique où s'installer. Il faut autant que possible bannir le canapé et la table basse, voire la chambre. Au contraire, le mieux est de faire du tri et désencombrer son intérieur pour s'installer un petit espace de travail bien défini et confortable. Si une pièce transformée en bureau est parfaite, il est également tout à fait possible d'aménager un coin du salon lorsque l'on a peu de place. Un minimum de matériel reste toutefois essentiel :

  • Un bureau (ou une table) et une chaise confortable.
  • Des équipements informatiques en fonction de vos missions : ordinateur, tablette, smartphone, imprimante, scanner...
  • Une connexion au web de qualité et un forfait illimité : fibre, ADSL, 4G...
  • Quelques fournitures de bureau : agenda, stylos, cahiers, feuilles, encres d'imprimante, enveloppes...

Il faudra être vigilant à garder un environnement propre afin de garder l'esprit clair et de ne pas se laisser envahir par des tâches annexes. Le mode de vie minimaliste peut être source d'inspiration.

Organisation et télétravail : comment rester efficace ?

Si travailler en home office offre une plus grande liberté qu'en entreprise, il faut cependant faire preuve de plus d'exigence envers soi-même et d'une discipline importante. Pourquoi ? Car il est tout aussi facile de s'éloigner de ses tâches professionnelles que de se laisser déborder par le travail ! Il est primordial de :

  • Se fixer des horaires de travail : les mêmes qu'au bureau !
  • Déterminer chaque jour les tâches à accomplir.
  • Ne pas céder à la tentation de travailler en pyjama.
  • Rester loin des réseaux sociaux.
  • Choisir les bons outils informatiques et être correctement équipé.
  • Faire un bilan en fin de journée pour prévoir l'organisation du lendemain.