Vivre sans plastique : trucs et astuces pour une vie plus écolo

← Revenir à la rubrique Trucs et astuces.

C'est la nouvelle tendance, et c'est tant mieux : vivre sans plastique et trouver des alternatives pour un mode de vie à la fois plus sain et plus durable. Depuis quelques années, la mode est au zéro déchet, à l'achat d'occasion, à une consommation plus responsable. momox propose ici plusieurs trucs et astuces pour réduire son impact écologique.

bouteilles en plastiques mises à la poubelle

Il n'est plus possible de nier le réchauffement climatique dû en grande partie à l'activité humaine sur Terre. Aujourd'hui, de plus en plus de citoyens se sentent responsables et cherchent à apporter leur pierre à l'édifice en diminuant leur empreinte écologique. Vivre en remplaçant le plastique chez soi est un excellent début car le plastique est l'une des causes principales du réchauffement climatique.

Quelques chiffres sur le plastique au quotidien :

  • 50 % du plastique produit ne sert qu'une fois dans la vie du consommateur avant d'être jeté ;
  • à chaque heure qui passe, 1 000 tonnes de plastique rejoignent les océans, soit l'équivalent de 550 millions de bouteilles en plastique par jour ;
  • 46 % des déchets plastique dans l'océan proviennent du matériel de pêche.

Le plastique, un matériau du quotidien à remplacer.

Pour deux raisons principales :

  • le plastique est très énergivore lors de sa production, non seulement au niveau des matières premières, mais également de sa transformation.
  • le plastique se recycle mal et peu. Lorsqu'il se retrouve dans la nature, celle-ci est incapable de l'assimiler comme elle pourrait le faire avec le papier, provoquant de véritables catastrophes un peu partout sur la planète.

Voilà pourquoi la consommation de plastique est au cœur des préoccupations de tout écologiste, qu'il soit débutant ou confirmé.

Quelques solutions pratiques pour remplacer le plastique au quotidien.

Lorsque l'on a pris la décision de se séparer du plastique, vient alors la question de la logistique. Comment remplacer le plastique, alors que celui-ci fait partie intégrante de notre quotidien ?

  • En faisant le point sur ce que l'on a comme plastique chez soi : on fait le tri dans chacune de ses pièces pour faire un inventaire de ce que l'on veut garder et de ce que l'on veut remplacer.
  • En cherchant des magasins proposant du vrac autour de chez soi.
  • En fabriquant ses propres produits (ménage et cosmétique).

Passer du plastique au zéro déchet demande un bouleversement dans ses habitudes, mais une fois que l'on a passé le cap, il est presque impossible de revenir en arrière.

 

Principalement parce que nos bouteilles, nos pailles, nos emballages divers et variés se retrouvent dans la nature, notamment dans les océans.
  • Les contenants solides et hermétiques, comme l'acier inoxydable.
  • Les contenants recyclables à l'infini, comme le verre.
  • Les plastiques organiques, comme les « bee wrap » qui permettent de conserver des aliments.
  • Le tissu, notamment pour faire ses courses.

La cuisine est l'une des pièces de la maison où se passer du plastique peut vite sembler impossible. En effet, que ce soit les emballages de nourriture ou pour conserver des aliments entamés, on a l'habitude d'avoir recours au plastique. Alors, comment faire ?

  • Utiliser des sacs à vrac en tissu pour aller faire ses courses.
  • Opter pour des aliments conditionnés dans des bocaux en verre, réutilisables et recyclables.
  • Proposer aux vendeurs de peser viande, fromage et poisson directement dans son contenant plutôt que dans un emballage jetable.
  • Utiliser des « bee wrap », toiles de tissu recouvertes de cire d'abeille, pour conserver les aliments entamés.

Dans la salle de bains aussi les alternatives au plastique ne manquent pas.

  • Les cotons démaquillants lavables remplacent les disques jetables.
  • Les brosses à dents en bambou remplacent les brosses à dents en plastique.
  • Les brosses à cheveux en bois et poils de sanglier remplacent les brosses classiques et sont plus respectueuses du cheveu.
  • Les savons et shampoings solides permettent d'éviter les flacons en plastique.