Nos astuces pour laver ses vêtements de manière écologique

Pour certains, laver son linge peut devenir un vrai casse-tête. Et à l’heure où l’environnement est au cœur des préoccupations des Français (82 % veulent des « mesures rapides » à ce sujet d’après une enquête Ipsos Sopra-Steria), il est devenu capital de réduire sa consommation d’énergie et d’adopter des gestes écolos lorsque l’on effectue sa lessive. Alors, comment laver ses vêtements tout en préservant la planète ? Voici 7 astuces à découvrir.


1. Porter ses vêtements plus d’une fois

La première des astuces pour entretenir son linge de façon écologique, c’est de savoir quand le laver ou non. En fait, lorsque l’on nettoie ses vêtements très souvent, ils s’abîment plus vite. Faire tourner une machine, c’est consommer beaucoup d’électricité et d’eau, ce qui n’est pas idéal pour l’environnement. Alors à quelle fréquence laver les différentes pièces de sa garde-robe ? Voici nos recommandations. On lave son linge après l’avoir porté :


  • Une fois → les sous-vêtements (slips, chaussettes, collants), les vêtements de sport, les habits blancs et les pièces en soie. 

  • Deux fois → les t-shirts, blouses, chemises et autres tops.

  • Trois ou quatre fois → les robes, les soutiens-gorges, les jupes, les pantalons, les shorts et les pyjamas.

  • Cinq ou six fois → les pièces en jean/denim (à laver à l’envers) et les pulls (s’ils sont portés avec un t-shirt).

  • Une saison → les vestes et manteaux.


Pour les accessoires (comme les bonnets, écharpes, foulards, gants…), il faudrait les nettoyer entre trois et quatre fois chaque saison.  


2. Enlever les taches le plus vite possible

Lorsqu’une tache arrive, il faut faire vite ! En l’épongeant rapidement avec du papier absorbant, on n’empêche celles-ci de s’incruster dans la matière. Cela évite de lancer une machine pour rien (mieux pour l’environnement). Et surtout pas d’eau chaude, la tache pourrait se fixer. Par contre, si le linge est très sale, on n’hésite pas à faire un prélavage en laissant tremper le textile. 


3. Bien trier le linge

Pour laver son linge de manière écologique et pour éviter les déconvenues, il est important de trier son linge par couleurs et par matières. Le programme laine (très doux) est différent du programme coton ou du programme synthétique, dédié aux fibres artificielles comme le polyamide, l’acrylique, le polyester, etc. Pour ne pas se tromper de programme, il est préférable de se référer à l’étiquette du vêtement pour connaître les indications de lavage.


4. Comprendre les symboles d’entretien

Après avoir effectué le tri du linge, il est essentiel de bien comprendre les symboles d’entretien qui se trouvent sur l’étiquette de lavage des vêtements. Ceux-ci sont généralement classés en quatre catégories :

  • Lavage 

Pour avoir le moins d’impact sur l’environnement, il vaut mieux laver ses vêtements à 30 ou 40°C maximum. En effet, chauffer l’eau à de fortes températures consomme beaucoup d’énergie. Il est même désormais possible aujourd’hui de laver son linge à froid. Les avantages ? La facture d’électricité sera moins élevée, les vêtements resteront en meilleur état (les tissus n’aiment pas l’eau trop chaude) et la planète s’en portera mieux. 


lavage vetements
  • Séchage

Concernant le sèche-linge, on l’utilise avec parcimonie. Essayons dès que possible de faire sécher notre linge à l’air libre, beaucoup plus écologique.

5. Choisir la bonne lessive

D’après Planetoscope, les foyers français font environ cinq lessives par semaine. Ce n’est pas anodin. Pour entretenir son linge sans avoir trop d’impact sur l’environnement, il existe aujourd’hui des lessives écologiques composées d’ingrédients peu (ou pas du tout) nocifs pour la santé et la planète. Il ne faut pas oublier que les eaux usées ne sont pas toujours bien nettoyées avant de repartir dans la nature, déversant des détergents non biodégradables et des micro-plastiques – ce qui a des conséquences écologiques. 

Pour faire le bon choix, on s’oriente vers les labels : Nature&Progrès, Ecocert, Ecolabel… Et pour celles et ceux qui ont du temps et de l’énergie, il est également possible de fabriquer soi-même sa lessive maison. De nombreux tutoriels fourmillent sur le web depuis l’émergence des démarches zéro-déchet

6. Préférer le programme « éco »

Ce programme utilise moins d’eau et consomme moins d’électricité. Le lavage prend forcément plus de temps mais il est plus économique. C’est celui à adopter quand on souhaite faire un geste écolo supplémentaire pour la planète. 


7. Éviter le repassage

Repasser, c’est une activité qui prend du temps et qui consomme de l’énergie inutilement. Pour protéger la planète et ses vêtements (car le repassage endommage les tissus), on se sert de cet appareil de façon modérée. L’astuce pour avoir des vêtements non froissés ? Les étendre juste après le lavage en machine. Grâce à la gravité, l’eau encore contenue dans les fibres permettra de lisser le linge. Fini les plis !

← Revenir à la rubrique Trucs et astuces.

trucs-astuces-zero-dechet

Le zéro déchet : comment en profiter au mieux ?

Trier ses placards, vendre le superflu, n'acheter que ce dont on a besoin... : le zéro déchet repose sur de nouvelles habitudes de consommation, qui visent autant à nous faire vivre de manière plus zen au quotidien qu'à mieux respecter l'environnement

Lire la suite

astuces-developpement-durable

Qu'est-ce que le développement durable ?

Le développement durable regroupe plusieurs concepts qui amènent à une nouvelle philosophie de vie. Chacun d'entre nous peut adopter des gestes écoresponsables dans son quotidien. Des gestes qui auront un véritable impact sur l'environnement et sur l'avenir de la planète.

Lire la suite

cleanup_day_ocean

World CleanUp Day : une journée pour nettoyer

À vos balais ! C'est ce qui se passe chaque année le troisième samedi de septembre : le World CleanUp Day a lieu ce jour-là dans le monde entier.

Le contexte : Notre monde devrait devenir plus propre, plus sain et plus vert

Lire la suite